Les enseignants reprennent les cours à Brazzaville

Les professeurs des écoles primaires et secondaires ont repris les cours lundi à Brazzaville et dans d’autres localités de la République du Congo, après plus de six mois de grève.

« Nous en avions assez de rester à la maison », a déclaré Sébastien Ambala, le directeur du Lycée Thomas Sankara à Brazzaville.

Un syndicat des enseignants avait demandé à ses membres de reprendre les cours le 8 novembre dernier, après plus d’un mois de grève. Les représentants du syndicat sont parvenus à un accord après avoir négocié avec les deux ministères du gouvernement en charge de l’éducation nationale et les commissions chargées de l’éducation dans les deux chambres du parlement.

Le Chef d’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso a ordonné au gouvernement de satisfaire les revendications des enseignants. Il s’agit de débloquer des fonds pour l’éducation dans le budget de 2006 et de mettre en place une commission pour permettre l’intégration dans la fonction publique des enseignants volontaires.

Les enseignants ont également réclamé une augmentation des primes allouées lors de la correction d’examens.

Selon Rosalie Kama Niamayoua, la ministre de l’enseignement primaire et secondaire, « en décidant de lever la grève, les enseignants entendent poursuivre les négociations avec le gouvernement ».