Ebola - Peut-on mettre l'Afrique de l'Ouest en quarantaine ?

Aux États-Unis, depuis le décès du Libérien Thomas Eric Duncan au Texas le 8 octobre et l'infection par Ebola de deux infirmières américaines qui s'étaient occupées du malade, les parlementaires sont de plus en plus nombreux à demander une interdiction des vols en provenance des pays les plus touchés par le virus, à savoir la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. Lire l'article

Autres articles

Une journée dans un centre de traitement d'Ebola à Kenema

KENEMA, 17 octobre 2014 (IRIN) - Nous nous rendons au centre de traitement d'Ebola de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR), à 15 km de Kenema, dans l'est de la Sierra Leone. Le centre est surnommé localement « camp Ebola », à cause de la douzaine de tentes blanches montées à l'extérieur. L'enceinte est entourée de forêt luxuriante et des montagnes se dressent au loin. Lire l'article

Les personnels de santé appellent à la sécurité et à la solidarité

NAIROBI, 16 octobre 2014 (IRIN) - Hanna Majanen résume le mieux la situation : « Ce sont les gestes que l'on fait automatiquement qui sont difficiles. Les gens se touchent le visage, se frottent les yeux et se rongent les ongles. Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas ». Lire l'article

Les pêcheurs tunisiens à la rescousse des migrants naufragés

TUNIS, 15 octobre 2014 (IRIN) - À Zarzis, une petite ville portuaire du sud-est de la Tunisie d'environ 70 000 habitants, les pêcheurs sillonnant la Méditerranée s'improvisent secouristes, volant à la rescousse de bateaux bondés de migrants illégaux partis des côtes libyennes pour rejoindre l'Europe. Lire l'article

Gros plan sur Ebola : un blog sur la Sierra Leone

KENEMA/FREETOWN, 15 octobre 2014 (IRIN) - Nous montons dans une jeep pour parcourir les 240 kilomètres qui séparent Freetown, la capitale, de Kenema. Les affiches 'Stop Ebola' sont omniprésentes dans la capitale, mais nous en voyons peu le long des routes. Toutes les quinze minutes environ, nous nous arrêtons à l'un des postes de contrôle installés pour surveiller la progression du virus Ebola ; notre température est contrôlée et nous nous lavons les mains à l'eau chlorée. Treize fois en tout - cela rendrait n'importe qui paranoïaque. Lire l'article

Ni justice ni paix pour le nord du Mali

BAMAKO, 14 octobre 2014 (IRIN) - Des milliers de Maliens du Nord victimes de violations des droits de l’homme durant l’occupation de leur région peinent à obtenir réparation. L’inquiétude règne quant au climat d’impunité qui semble persister et au contrôle pour le moins chancelant du gouvernement dans de nombreuses zones de la région. Lire l'article

L’effet Ebola piétine les acquis de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile

MONROVIA/FREETOWN/KENEMA, 13 octobre 2014 (IRIN) - Les taux de mortalité maternelle et infantile, déjà alarmants à l’heure actuelle, devraient augmenter au Liberia et en Sierra Leone. En effet, les femmes enceintes évitent les hôpitaux de peur de contracter le virus Ebola, et les travailleurs sanitaires, déjà en très nombre réduit, redoutent de les aider à accoucher. Lire l'article