Crise humanitaire occultée en Turquie

Les combats dans le sud-est de la Turquie ont fait 200 000 déplacés en seulement deux mois, selon des organisations kurdes de défense des droits de l’homme, 93 000 selon les autorités turques. Quoi qu’il en soit, on peut parler de déplacement massif. Il n’existe aucun camp d’accueil, l’aide humanitaire est très limitée et les évènements sont pratiquement inconnus du reste du monde.

Lire l’article.