Une ONG congolaise effectue une mission d'évaluation au Rwanda en vue du rapatriement des réfugiés

Une mission d'information menée par l'Observatoire congolais des droits de
l'homme (OCDH) auprès des autorités rwandaises, débutera au Rwanda dans
quelques heures, dans le cadre d'un projet intitulé "contribution au
rapatriement volontaire des réfugiés rwandais", a annoncé ce mercredi à
IRIN, Roger Bouka-Owoko, responsable de la communication de l'OCDH.

"Cette mission va nous permettre de toucher du doigt la réalité et récolter des informations sur la situation générale au Rwanda, notamment sur les plans sécuritaire, et socio-économique, des droits de l'homme et des libertés fondamentales," a précisé Roger Bouka-Owoko. "[La mission] nous permettra aussi d'évaluer le degré de réconciliation à partir des échanges
aussi bien avec les autorités, les acteurs de la société civile qu'avec les anciens réfugiés récemment rentrés d'exil. De cette mission de dix jours, nous aurons des informations nécessaires pour l'élaboration des stratégies
et moyens à utiliser lors de la campagne ; une campagne de proximité pour informer et sensibiliser les réfugiés partout où ils se trouvent sur le territoire congolais."

Les réfugiés rwandais sont des milliers au Congo, depuis 1997. Ils sont à Brazzaville, la capitale, sur l'axe fluvial Mossaka-Loukoléla, le long du fleuve Oubangui, sur l'axe routier Brazzaville-Gamboma-Oyo-Owando-Makoua dans le nord et dans les localités comme Pointe-Noire, Dolisie, Nkayi et Loudima.

Le projet a été mis en oeuvre grâce à un financement de 20.000 dollars
accordés par l'ambassade des Etats-Unis au Congo.