La France accorde une aide supplémentaire de quatre millions d’euros

La France accorde une aide supplémentaire de quatre millions d’euros (4,85 millions de dollars américains) à la République centrafricaine (RCA) à la suite de la rencontre lundi, à Paris, entre le président de la RCA, François Bozizé, et son homologue français, Jacques Chirac.

Cette somme servira à financer le processus actuel de redressement des finances publiques et de la bonne gouvernance, a fait savoir lundi, à Paris, Laurence Auer, porte-parole adjointe de la présidence française.

Il y a deux mois, la France avait accordé un million d’euros (1,2 millions de dollars américains) à son ancienne colonie pour lui permettre de payer ses fonctionnaires à qui elle doit plus de 40 mois de salaires.

En juillet, l’Union européenne a accepté de reprendre son programme d’aide, d’un montant de 100 millions d’euros (121,3 millions de dollars), qu’elle avait partiellement suspendu en 2003, après le renversement du président élu, Ange-Félix Patassé, par François Bozizé, le président actuel.

Aujourd’hui, le programme d’aide reprend, à la suite de l’élection de François Bozizé, en mai dernier.

La semaine dernière, la France a organisé une rencontre entre l’Union européenne, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), qui ont tous trois accepté de reprendre les investissements bilatéraux et multilatéraux en RCA, à condition que des efforts soient entrepris pour garantir la bonne gouvernance et le redressement des finances publiques, selon Mme Auer.

« Le président [Chirac] a également promis de soutenir la candidature de la RCA à l’initiative PPTE [Pays pauvres très endettés] », a-t-elle déclaré.

Selon Mme Auer, le président Bozizé, qui est arrivé à Paris dimanche et repartira mardi prochain, rencontrera d’autres représentants du gouvernement français, dont Brigitte Girardin, ministre déléguée à la Coopération, au Développement et à la
Francophonie.

La France entretient une relation privilégiée avec la RCA depuis l’indépendance de cette dernière, en 1960. Officiellement, 200 soldats français ont été déployés en RCA pour former l’armée nationale et soutenir les forces de maintien de la paix régionales, postées dans le pays par la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale et qui comptent 350 soldats.

Les soldats français resteront en RCA au moins six mois encore pour soutenir les forces régionales, selon Mme Auer.