Nouveau film d’IRIN : Une Vie en Suspens

IRIN a pu se rendre dans les zones contrôlées par les rebelles Houthis, au nord-ouest du Yémen, pour produire ce nouveau film qui montre les effets du conflit en cours sur la population civile. Le film dresse le portrait de Qasim et de sa famille qui, depuis trois ans, vivent dans un camp de déplacés.

Regarder le film

Plus de 300 000 civils ont été déplacés dans la région et n’ont pas suffisamment accès aux services de santé et d’éducation. La malnutrition est généralisée aussi bien dans les camps que dans les appartements, les mosquées et les écoles où beaucoup ont trouvé refuge.

Les autorités yéménites ont tenté d’encourager le retour des déplacés, mais de nouveau affrontements en 2012 ont au contraire accru le nombre de civils déplacés dans le Nord. La destruction des habitations et des infrastructures, une insécurité persistante, la peur de représailles et le manque de travail et de services de base empêchent les personnes déplacées de rentrer chez elles.