Sécurité

L’accélération requise de la réponse humanitaire dans le nord-est du Nigeria

KANO, 23 avril 2014 (IRIN) - En raison de craintes d’ordre sécuritaire, d’un manque d’acteurs humanitaires sur le terrain et d’un trop plein de confiance dans la capacité du gouvernement nigérian à gérer seul ses propres crises, bon nombre des milliers de personnes déplacées par les attaques de Boko Haram dans le nord-est du pays se retrouvent sans nourriture, avec un accès restreint (voire nul) aux soins de santé ou à des denrées de base de type eau potable et couvertures. Lire l'article

Combat contre un ennemi invisible en RDC

BISHONGERA, 10 avril 2014 (IRIN) - Il est difficile d’identifier les combattants des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), l’un des nombreux groupes armés actifs dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dont certains leaders ont joué un rôle clé dans le génocide rwandais il y a 20 ans. Ils ne portent ni uniformes ni insignes et ne se distinguent donc pas de la population civile. Lire l'article

Des motifs politiques derrière la destruction des bidonvilles d’Islamabad

ISLAMABAD, 8 avril 2014 (IRIN) - Le 17 mars, Muhammad Yaqub, 22 ans, a reçu un préavis des autorités l’informant de la destruction prochaine de sa maison aux murs de boue et au toit de chaume située dans la capitale pakistanaise. Lire l'article

Inquiétudes concernant l’installation de bureaux de vote dans les écoles et les centres de santé en

Kaboul, 7 avril 2014 (IRIN) - La récente série d’attaques perpétrées par les talibans contre des cibles électorales en Afghanistan - à quelques jours seulement du scrutin présidentiel - a renforcé les inquiétudes de la communauté humanitaire quant à l’utilisation d’écoles et de centres de santé comme bureaux de vote. Lire l'article

Un travail humanitaire toujours plus risqué au Yémen

SANA'A, 3 avril 2014 (IRIN) - L’enlèvement et la libération le 25 mars de deux employés des Nations Unies a mis en lumière les risques encourus par les travailleurs humanitaires au Yémen. Lire l'article

Peur au cœur de la banlieue chiite de Beyrouth

BEYROUTH, 27 mars 2014 (IRIN) - Les habitants de la banlieue sud de Beyrouth craignent la résurgence des conflits et de l’insécurité suite à la vague d’attentats à la bombe qui frappe ce fief du mouvement chiite du Hezbollah depuis neuf mois. Lire l'article

L’écart se creuse entre la réponse humanitaire et les besoins dans le nord du Nigeria

KANO, 20 mars 2014 (IRIN) - Les besoins humanitaires sont en augmentation dans le nord du Nigeria, où les attaques de Boko Haram ont entraîné le déplacement de 350 000 personnes, dont plus de 290 000 à l’intérieur du pays, depuis 2013 ; les 60 000 personnes restantes ont trouvé refuge au Cameroun, au Tchad et au Niger. La réponse mise en place par les autorités nationales est insuffisante et la mobilisation internationale est minimale en raison des difficultés d’accès et des sensibilités politiques. Lire l'article

L’histoire de deux soldats – d’anciens leaders maliens appelés à rendre des comptes

BAMAKO, 19 mars 2014 (IRIN) - Alors que le Mali amorce une période difficile de réconciliation nationale et de reconstruction d’un État divisé, deux figures clés de l’histoire récente – l’ancien président Amadou Toumani Touré et le général Amadou Haya Sanogo, auteur d’un coup d’État en 2012 – sont appelées à rendre des comptes. Lire l'article

Le Cameroun confronté à un afflux important de réfugiés centrafricains

YAOUNDÉ/GAROUA-BOULAÏ, 16 mars 2014 (IRIN) - Jusqu’à 130 000 personnes ont fui la République centrafricaine (RCA) pour se réfugier au Cameroun. Selon les responsables locaux et les travailleurs humanitaires, qui peinent à faire face à cet afflux important, nombre d’entre elles ont été blessées lors d’attaques, sont déshydratées ou traumatisées. Lire l'article

Les sociétés de sécurité privées prospèrent à mesure que le nombre de migrants augmente

JOHANNESBOURG, 14 mars 2014 (IRIN) - Au cours d’une émeute qui a éclaté le mois dernier dans le centre de rétention pour demandeurs d’asile situé hors du territoire australien, sur l’île de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG), un migrant a trouvé la mort et plus de 70 autres ont été blessés. Cet évènement a pointé du doigt la sous-traitance de nombreux aspects de la gestion des migrants à des sociétés de sécurité privées. Lire l'article

[Autres articles ]