Manbahadur Tamang – Agriculteur au Népal

La famille de Manbahadur Tamang compte six membres. Ils travaillent comme agriculteurs de subsistance dans le village de Kolpata du district de Sindupalchok, à 150 km de Katmandou, la capitale népalaise. Ils ont perdu une année entière de récolte de maïs à cause des pluies diluviennes de la mousson en juin et, pour la première fois, les membres de la famille sont obligés de chercher du travail comme journaliers agricoles. Deux de ses fils, adolescents, ont dû arrêter l’école.

Nom : Manbahadur Tamang

Âge : 40 ans

Lieu : Village de Kolpota dans le district de Sindupalchok au Népal

Est-ce que votre épouse vit avec vous ? Oui.

Quelle est votre activité principale ? Agriculteur.

Quel est votre salaire mensuel ? Je n’ai pas de salaire mensuel. Tous les six mois, je gagne 600 à 800 euros à chaque récolte.

Quel est le montant total de vos revenus – y compris le salaire de votre épouse, ainsi que toute autre source de revenus supplémentaire ? Ma femme m’aide à la ferme et aux tâches ménagères. Je n’ai pas de revenu supplémentaire.

Combien de personnes vivent chez vous – quels sont vos liens de parenté ? Deux fils et deux filles qui sont tous adolescents et une femme.

Combien de personnes dépendent de votre revenu ou du revenu de votre épouse – quels sont vos liens de parenté ? Les cinq membres de ma famille dépendent tous de moi.

Combien dépensez-vous par mois pour la nourriture ? Bien plus de 50 dollars.

Quel est votre aliment de base principal – combien cela vous coûte par mois ? Le riz et les légumes – 50 dollars.

Combien payez-vous pour le loyer ? Je possède ma propre maison dans le village.

Combien dépensez-vous pour le transport ? Environ 20 dollars par mois.

Combien dépensez-vous par mois pour l’éducation de vos enfants ? 30 dollars.

Après avoir payé toutes vos factures du mois, combien vous reste-t-il ? Presque rien.

Avez-vous, vous ou un autre membre de votre famille, été obligé de sauter des repas ou de réduire les portions de nourriture au cours des trois derniers mois ? Pas encore, mais cela peut arriver si nous manquons d’argent.

Avez-vous été obligé d’emprunter de l’argent (ou de la nourriture) au cours des trois derniers mois pour subvenir aux besoins essentiels de votre famille ? Oui, aux propriétaires terriens des castes supérieures, à des taux d’intérêt élevés.

« Sans argent liquide, nous ne pouvons pas acheter de nourriture et c’est cher de nos jours. Nous ne pouvons pas emprunter d’argent, car les taux d’intérêt sont trop élevés et le gouvernement ne prévoit aucune subvention pour les agriculteurs – même quand nous perdons tout à cause du mauvais temps.

« Ces trois derniers mois, nous avons réussi à survivre, mais il n’y a pas assez d’argent pour subvenir aux besoins de toute la famille.

« Si j’allais à Katmandou, je pourrais trouver du travail, mais je serais obligé de louer un logement et de dépenser encore plus d’argent pour la nourriture.

« Je ne sais pas combien de temps encore je vais pouvoir faire ça à mon âge. La situation ne fait qu’empirer. Je suis en mauvaise santé. J’espère seulement que le coût de la vie dans ce pays ne va pas encore augmenter. Les prix continuent de grimper et pourtant, nos revenus ne changent pas du tout.

« Le prix du riz a presque doublé en cinq ans. Aujourd’hui, j’ai peur que les prix alimentaires n’augmentent encore plus.

« Jusqu’à maintenant, nous avons réussi à avoir des repas réguliers et nous pouvons encore acheter du riz. Mais l’avenir s’annonce difficile.

« Cette année a déjà été dure. Je ne peux que prier pour que les choses s’améliorent ».

nn/ds/cb-fc/amz