Samir Uddin – Marchand ambulant au Bangladesh

Samir Uddin, un marchand ambulant de 50 ans, vit avec son épouse et ses deux enfants dans le village de Charpara dans le district du Mymensing, une région agricole à 120 km au nord de la capitale Dhaka. Ses enfants ne vont pas à l’école.

Il qualifie sa situation financière de « très mauvaise » et est particulièrement inquiet du nombre croissant de marchands ambulants – à tel point qu’il cherche un autre travail. Il dit qu’il ne pense pas que les choses vont s’améliorer.

Nom : Samir Uddin

Âge : 50 ans

Lieu : le village de Charpara dans le district de Mymensingh

Est-ce que votre épouse vit avec vous ? Oui.

Quelle est votre activité principale ? Marchand ambulant

Quel est votre salaire mensuel ? 60 dollars par mois.

Quel est le montant total de vos revenus – y compris le salaire de votre épouse, ainsi que toute autre source de revenus supplémentaire ?
Pas d’autre revenu. Mon épouse est femme au foyer.

Combien de personnes vivent chez vous – quels sont vos liens de parenté ?
Quatre – une femme et deux enfants.

Combien de personnes dépendent de votre revenu ou du revenu de votre partenaire – quels sont vos liens de parenté ? Quatre.

Combien dépensez-vous par mois pour la nourriture ? Environ 50 dollars.

Quel est votre aliment de base principal – combien cela vous coûte par mois ? Le riz/12 dollars.

Combien payez-vous pour le loyer ? Rien. Je possède mon propre logement.

Combien dépensez-vous pour le transport ? Environ 5 dollars.

Combien dépensez-vous par mois pour l’éducation de vos enfants ? Mes enfants ne vont pas à l’école, car je n’ai pas les moyens.

Après avoir payé toutes vos factures du mois, combien vous reste-t-il ? Rien.

Avez-vous, vous ou un autre membre de votre famille, été obligé de sauter des repas ou de réduire les portions de nourriture au cours des trois derniers mois ? Pas encore mais nous avons réduit la taille des portions.

Avez-vous été obligé d’emprunter de l’argent (ou de la nourriture) au cours des trois derniers mois pour subvenir aux besoins essentiels du ménage ? En août, j’ai emprunté 400 dollars.

« Chaque jour quand je vais acheter de la nourriture, le prix d’au moins un aliment a augmenté. C’est comme ça depuis quelques années.

« Désormais, j’ai peur de faire le marché.

« À cause des problèmes d’argent, il y a plus de marchands ambulants qu’avant. Par conséquent, je gagne moins.

« C’est la pire des périodes. Même si je travaille dur, je ne peux pas gérer mes dépenses, car tout est plus cher qu’avant.

« Pas seulement le prix des aliments. Presque tout a doublé au cours des cinq dernières années.

« Les choses allaient bien les deux ou trois premières années [après avoir perdu son travail précédent qui consistait à fabriquer des briques], mais maintenant c’est vraiment difficile de faire vivre une famille de quatre avec ce que je gagne.

« Je cherche encore un nouveau travail maintenant. Sinon, je ne serai pas capable d’offrir trois repas par jour à ma famille.

« Trouver un travail n’est pas facile en ce moment, car il y a tellement de gens au chômage ici. Je cherche un travail depuis 6-7 mois, mais sans succès.

« Si un membre de la famille tombe malade, c’est pire que tout. Cela signifie au moins 10 dollars de factures médicales.

« Tous les mois après avoir payé mes factures, je suis à court d’argent. Je ne sais pas comment je vais pouvoir rembourser ceci un jour. [un prêt de 400 dollars qu’il a souscrit il y a quelques mois].

« Je ne vois rien qui indique que le prix des aliments va baisser. Une fois que les prix ont augmenté, ils ne diminuent plus.

« Je ne sais pas comment je vais faire si les prix continuent d’augmenter de cette façon ».

mw/ds/cb-fc/amz