Lire l'article en: English - عربي

En Bref: Menaces de polio dans le port de Kismayo en Somalie

KISMAYO, 11 novembre 2012 (IRIN) - Selon les estimations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), 135 000 enfants sont menacés par la polio dans la ville portuaire de Kismayo en Somalie.

Il y a trois ans, les insurgés d’Al-Shabab ont interdit la vaccination contre la polio à Kismayo et dans d’autres régions du centre de la Somalie.

« L’une de nos principales préoccupations… concerne le risque de flambée de polio après l’interdiction de la vaccination décidée il y a trois ans par Al-Shabab. Tous les enfants nés depuis et un certain nombre d’enfants plus âgés n’ont pas été vaccinés. Les régions du sud et du centre de la Somalie, en particulier, enregistrent de faibles taux de couverture vaccinale en raison du manque d’accessibilité et du conflit », a indiqué OCHA dans son dernier bulletin.

Les agences d’aide humanitaire indiquent qu’elles préparent une campagne de vaccination ciblant au moins 135 000 enfants des régions de Juba en Somalie.

Des responsables ont indiqué à IRIN que des vaccinations seront également effectuées dans le sud et le centre de la Somalie dès que l’accès à ses régions sera sécurisé.

« Si les régions inaccessibles du sud et du centre de la Somalie deviennent accessibles, nous espérons atteindre 800 000 autres enfants de moins de cinq ans qui n’ont pas été vaccinés au cours de ces trois dernières années », a dit à IRIN par courriel Pieter Desloovere, chargé de la communication et des relations avec les bailleurs de fonds de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

ko/rz-mg/amz/ag

Theme (s): Enfants, Santé et nutrition, Paix et sécurité,

[Cet article ne reflète pas nécessairement les vues des Nations Unies]

Partager l’article

Commentaire