Dix commandements du préservatif

L’utilisation des préservatifs, qui est l’un des moyens les plus efficaces pour prévenir la transmission du VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles, est fortement recommandée, mais une étude récente a montré que les préservatifs sont souvent mal utilisés, ce qui compromet leur efficacité.

Le Kinsey Institute for Research in Sex, Gender, and Reproduction de l’université de l’Indiana a procédé à une évaluation de la documentation globale sur les erreurs et les problèmes d’utilisation des préservatifs entre 1995 et 2011. IRIN/PlusNews a élaboré une liste de suggestions fondées sur certaines des erreurs courantes qui ont été relevées :

Utiliser le préservatif du début à la fin du rapport sexuel – Le préservatif est parfois mis en place après le début du rapport sexuel ou retiré avant la fin du rapport sexuel. L’évaluation a montré que cette erreur était fréquemment relevée ; commencer un rapport sexuel avant que le préservatif ne soit déroulé jusqu’à la base du pénis est une autre erreur courante. Le préservatif devrait être mis avant le début du rapport sexuel et retiré après la fin du rapport sexuel.

Ne pas dérouler complètement le préservatif avant de le mettre – Une étude réalisée en 2002 et portant sur 158 étudiants américains a montré que 25 pour cent d’entre eux déroulaient complètement le préservatif avant de le mettre au lieu de suivre la méthode appropriée, qui consiste à dérouler le préservatif sur le pénis en érection.

Laisser un espace au bout du préservatif – Il est généralement recommandé de laisser un espace d’environ un centimètre au bout du préservatif pour recueillir le sperme ; s’il n’y a pas d’espace, le sperme risque de couler le long des parois du préservatif et de s’écouler avant le retrait du pénis. Trois études examinées ont montré que les taux de prévalence des personnes qui ne laissent pas d’espace au bout du préservatif variaient de 24,3 pour cent à 45,7 pour cent.

Évacuer l’air avant l’utilisation du préservatif – L’excès d’air doit être expulsé avant l’utilisation du préservatif, car il peut causer une déchirure. Dans une étude réalisée en 2005, 41,6 pour cent des hommes et 48,1 pour cent des femmes ont indiqué qu’ils n’avaient pas évacué l’air du préservatif avant l’utilisation.

Mettre le préservatif dans le bon sens – Selon l’étude, une autre erreur courante est de mettre le préservatif dans le mauvais sens avant de le retourner et de l’utiliser dans le bon sens ; mettre un préservatif de cette façon constitue un risque, car cela risque d’exposer le partenaire sexuel au liquide pré-éjaculatoire lorsque que le préservatif est retourné pour être mis dans le bon sens. Si le préservatif a été mis dans le mauvais sens, il est recommandé de le jeter et d’en utiliser un autre.

Faire attention à ne pas abîmer le préservatif – L’étude a rapporté l’utilisation d’objets tranchants pour ouvrir l’emballage du préservatif, l’utilisation en toute connaissance de cause d’un préservatif abîmé ou la non-vérification de l’état d’un préservatif avant l’utilisation. Le préservatif ne doit pas être retiré de son emballage avec les ongles, des ciseaux ou tout autre objet tranchant.

Utiliser un lubrifiant adapté – Les problèmes courants liés à la lubrification incluent l’utilisation de préservatifs non lubrifiés, ce qui augmente le risque de déchirement, et l’utilisation de lubrifiants à base d’huile, ce qui diminue la résistance du latex et augmente les risques de déchirement. Lorsque l’utilisation d’un lubrifiant s’avère nécessaire, choisir un lubrifiant à base d’eau afin de réduire le risque de déchirement.

Retirer le préservatif correctement – Il est nécessaire de retenir la base du préservatif lors du retrait afin d’éviter une fuite. Une étude a montré que le préservatif avait été mal retiré dans 57 pour cent des utilisations de préservatifs.

Stocker les préservatifs dans un endroit sûr et vérifier la date d’expiration du préservatif - Idéalement, les préservatifs devraient être stockés dans un endroit frais et sec ; les préservatifs conservés dans un portefeuille ou dans la poche arrière d’un pantalon pendant une longue période ne devraient pas être utilisés, car la chaleur corporelle peut réduire leur efficacité. Un stockage inapproprié a été signalé par 19,1 pour cent des participants à une étude menée en 2003.

Ne pas réutiliser le préservatif – Le préservatif est destiné à un usage unique et devrait être jeté après le rapport sexuel. Les études ici évaluées ont rarement fait état de la réutilisation des préservatifs, mais cette pratique pourrait être plus courante dans les pays les moins développés économiquement ou chez les personnes pauvres. Au Kenya, au moins une communauté a dit laver et réutiliser les préservatifs en raison de l’éloignement des centres de santé qui fournissent des préservatifs gratuitement.

kr/mw-mg/amz