Cartographier les budgets santé et la mortalité infantile

Au moment où de nombreux pays africains luttent pour réduire leurs taux prodigieusement élevés de mortalité maternelle et infantile, la santé des mères et des enfants constituait un thème approprié au sommet de l’Union africaine cette semaine à Kampala, en Ouganda.



Lors du sommet, les dirigeants africains ont essuyé le feu des critiques pour avoir échoué à donner vie à la Déclaration d’Abuja en 2001, dans laquelle ils s’engageaient à allouer au moins 15 pour cent de leurs budgets nationaux à la santé. Jusqu’à maintenant, seulement cinq pays ont tenu leur promesse.



En se fondant sur des données provenant d’un récent rapport de Countdown to 2015, un groupe de surveillance de la santé maternelle et infantile, IRIN/PlusNews a cartographié les pourcentages des budgets nationaux alloués à la santé par rapport aux taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans.



Visualisez la carte pour voir le pourcentage des décès d’enfants attribué au VIH, et en quoi les décès chez les jeunes enfants sont en relation avec les efforts déployés pour atteindre les objectifs d’Abuja.