Les Batwa condamnent l'ignorance de leurs problèmes

Le peuple pygmée rwandais des Batwa a demandé que l'on respecte ses droits, indiquant que l'ignorance de ses problèmes était le "pire mal" à surmonter. Le président de la communauté batwa Zephyrin Kalimba a déclaré lors d'une conférence sur les peuples indigènes d'Afrique, tenue à Kigali, que son peuple avait été privé de ses droits terriens et expulsé de ses habitations ancestrales. Il a reproché au gouvernement rwandais de négliger les Batwa. Selon l'Agence rwandaise d'information (ARI), la ministre d'Etat chargée de la propriété foncière, Drocella Mugorewera, a reconnu que par le passé le gouvernement n'avait pas fait suffisamment pour aider les Batwa. Mais elle a indiqué que le gouvernement avait actuellement entrepris d'améliorer leur
statut . La conférence a permis de discuter de la façon dont les projets de développement peuvent aider les peuples indigènes.