Une épidémie de gastro-entérite tue 77 enfants à Kinshasa

Soixante-dix-sept enfants sont morts et 2.599 ont été affectés par une épidémie de gastro-entérite qui sévit à Kinshasa depuis six semaines, a indiqué à IRIN le docteur Vital Mondonge Makuma, du ministère de la santé.

Mondonge, directeur adjoint de la direction de l'épidémiologie au ministère, a indiqué que l'épidémie, due à la bacterie Escherichia coli, frappe particulièrement les enfants de moins de 5 ans. La gastro-entérite provoque des diarrhées et vomissements, entraînant une déshydratation qui peut être fatale. Les premiers cas ont été relevés en juin, à la 23ème semaine de l'année.

L'épidémie affecte la ville entière. "Des cas ont déjà été enregistrés dans toutes les communes de Kinshasa [au nombre de 24], à part celles de Ngaba et Ngaliema," ajoute-t-il.

Le ministère de la santé, l'Organisation Mondiale de la Santé, ainsi que l'ONG Médecins Sans Frontières ont lancé une campagne de sensibilisation des parents, insistant sur l'hygiène, et la consommation d'eau saine.

Des centres de santé administrant les soins appropriés ont été constitués dans chaque commune. MSF a fourni anti-biotiques et sérum de perfusion. Cependant, l'approvisionnement est problématique. "Nous avons lancé un appel à l'état et aux organisations internationales, afin qu'ils nous aident à faire face" explique Mondonge.