Les messagers de la paix achèvent la formation

Un programme de formation de six jours sur la paix vient juste de s’achever dans la localité de Masiaka au nord est de Freetown, a rapporté jeudi à IRIN le directeur du développement et de l’environnement pour le conseil des églises (CCSL) en Sierra Leone.

L’atelier du 11-16 juillet, auquel ont assisté 27 leaders d’opinion locaux venant de la chefferie de Koya, vise à donner plus de pouvoir aux participants afin d’aller prêcher la paix et la réconciliation au sein de leurs communautés.

« Ils vont instaurer des conversations en tête à tête et des rencontres élargies ciblant trois groupes : les civils qui sont restés dans leurs villages durant la guerre, les anciens combattants et les rapatriés », a affirmé Albert Canu du CCSL.

Les stagiaires -les chefs religieux et traditionnels- qui inspirent le respect au sein de leurs communautés , veilleront à ce que le message de paix et de réconciliation soit passé, a déclaré le CCSL.

Le projet pilote de trois mois financé par le PNUD/PNUOS, sera examiné par le CCSL, le PNUD/ PNUOS et la Commission Nationale pour la Reconstruction, la Réinstallation et la Réinsertion. Poursuivant son évaluation, il est souhaité de l’étendre à d’autres régions, a indiqué Kanu.