La sélection d’IRIN : Frappes aériennes, Burundi et fausses affirmations

Voici la liste des lectures recommandées par IRIN. Chaque semaine, notre réseau mondial de correspondants spécialisés partage sa sélection d’articles de recherche, d’interviews, de rapports, de billets de blogues et d’articles de fond à ne pas manquer pour rester au fait de l’actualité mondiale en matière de crises. Nous signalons également les conférences importantes à venir, les publications de livres et les débats sur les politiques.

À lire : notre Top 5

I Can’t Believe I’ve Lost My Family [Je ne peux pas croire que j’ai perdu ma famille]

Dans la famille de Walid al-Ibbi, 35 ans, quatre personnes seulement sont encore en vie, lui y compris. Ce barbier de la ville de Saada, dans le nord-ouest du Yémen, a perdu 27 membres de sa famille, dont 14 enfants, plus tôt ce mois-ci. Les frappes aériennes menées par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont en effet détruit la maison de son père et tué ou blessé ceux qui s’y trouvaient. Belkis Wille, chercheur pour Human Rights Watch (HRW), écrit pour Foreign Policy au sujet de l’impact dévastateur du conflit qui sévit actuellement au Yémen sur la population civile.

No constitutional crisis: The core issues are social, political and economic [Il ne s’agit pas d’une crise constitutionnelle : les questions fondamentales sont d’ordre social, politique et économique]


La crise qui ébranle actuellement le Burundi est communément attribuée à la dispute concernant le droit du président Pierre Nkurunziza à briguer un troisième mandat. Nombreux sont ceux qui affirment que sa candidature va à l’encontre de la Constitution et de l’Accord d’Arusha de 2000 qui a permis de mettre fin, cinq ans plus tard, à une guerre civile qui avait commencé en 1993. Dans un éditorial publié dans The East African, Charles Kambanda, un avocat basé à New York, soutient que les deux affirmations sont fausses. Il estime en effet que l’Accord d’Arusha est un « document mort » dont les conditions ont toutes été respectées et dont la durée de vie a expiré. Selon lui, l’Accord n’a jamais été un instrument juridique et n’entretient aucun lien significatif avec la Constitution ; son poids est aujourd’hui moral plutôt que légal. En d’autres mots, le débat constitutionnel est un faux débat et l’attention devrait plutôt être portée sur les nombreux « maux sociaux » qui accablent le Burundi, et notamment sur la pauvreté extrême, qui font du pays « un volcan actif ».

Six propositions for a paradigm shift to change the system [Six propositions pour un nouveau paradigme pour changer le système]

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) Hesham Youssef évoque six éléments clés du système humanitaire mondial qui doivent selon lui être réformés à l’approche du Sommet humanitaire mondial de 2016. Il suggère de promouvoir davantage le respect du droit international humanitaire (DIH) ; d’accorder un rôle plus important aux acteurs locaux ; d’améliorer les mécanismes de financement ; de renforcer les liens entre les réponses humanitaire et de développement ; d’accorder davantage d’attention aux populations vulnérables ; et d’explorer de manière plus approfondie la possibilité d’impliquer le secteur privé.

How the Red Cross Raised Half a Billion Dollars for Haiti and Built Six Homes [Comment la Croix-Rouge a recueilli un demi-million de dollars pour Haïti et a construit six maisons]

Cet article brosse un tableau des échecs présumés accumulés par la Croix-Rouge américaine à Haïti à la suite d’un important projet de collecte de fonds de plusieurs millions de dollars. Les auteurs présentent une série de documents confidentiels qui révèlent que six maisons seulement ont été construites. L’organisation avait pourtant affirmé publiquement avoir fourni un foyer à plus de 130 000 personnes. La Croix-Rouge américaine, qui n’a pas répondu directement aux allégations des journalistes, dit avoir été confrontée à un certain nombre de difficultés pendant ses opérations à Haïti, mais l’article soulève de sérieuses questions au sujet de la transparence de l’ONG.

Iraq after Ramadi: saving the anti-ISIL strategy [L’Irak après Ramadi : sauver la stratégie anti-EI]

Douglas Ollivant offre une analyse détaillée de ce qui a mal tourné lors des récentes tentatives pour reprendre la ville irakienne de Ramadi des mains de l’État islamique (EI) et aborde les orientations potentielles de la campagne à l’avenir. Il examine le rôle des États-Unis, des peshmergas du Kurdistan irakien et des milices iraniennes dans les tentatives pour vaincre l’EI ainsi que les répercussions de la guerre sur l’Irak en tant que pays. L’article brosse un tableau clair de la composition complexe de la population irakienne et des lacunes politiques et militaires qui ont donné lieu à l’une des crises humanitaires les plus dévastatrices au monde.

À regarder :

Crisis Update: Yemen [Mise à jour sur la crise au Yémen]

Le site de Médecins Sans Frontières (MSF) met à la disposition du public un enregistrement vidéo du panel organisé par l’organisation pour discuter de la terrible situation humanitaire qui règne au Yémen. Les panélistes incluent : Robert Blecher, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord de l’International Crisis Group (ICG) ; Philippe Bolopion, directeur du plaidoyer auprès des Nations Unies de Human Rights Watch (HRW) ; et Pablo Marco, responsable opérationnel MSF pour le Yémen, qui revient tout juste de la capitale, Sanaa.

Une publication d’IRIN :

Le conflit s’aggrave au Darfour

Les violences redoublent au Darfour, atteignant des niveaux inégalés depuis dix ans. Rien que cette année, plus de 150 000 personnes ont été contraintes de fuir leur foyer. Déjà rudement éprouvés, les habitants de région sont aujourd’hui frappés de plein fouet par une épidémie de rougeole. C’est un conflit auquel la communauté internationale semble ne pas avoir de réponse, et qui risque d’être éclipsé par d’autres crises en Afrique de l’Est et au-delà. Cet article évoque quelques-uns des nombreux enjeux humanitaires et sécuritaires.

lr/ag-gd/amz