Reportage photographique : les civils pris entre deux feux au Yémen

A l'amorce d'une troisième semaine de raids aériens sur le Yémen, et alors que la guerre civile fait toujours rage, un nombre croissant de civils se retrouvent pris entre deux feux. Les Yéménites ordinaires, depuis longtemps parmi les habitants les plus pauvres du Moyen-Orient, subissent de plus en plus les raids aériens menés par les Saoudiens et les représailles des rebelles houthistes.

Il y a deux semaines, une coalition de dix pays emmenée par l'Arabie saoudite a lancé une campagne de raids aériens sur le Yémen afin de chasser les rebelles houthistes qui se sont emparés de la capitale, Sanaa, en septembre dernier. Les raids aériens - qui ont soulevé des questions quant au respect du droit international - ont déjà fait de nombreuses victimes parmi les civils.
 
Dans le gouvernorat d'Ibb, au centre du pays, une dizaine de camions-citernes et deux stations-services ont été touchés par les frappes aériennes, formant d'énormes boules de feu. Les Saoudiens ont déclaré qu'ils visaient des personnes qui avaient pris les armes pour soutenir les Houthis, mais il est apparu clairement aux journalistes d'IRIN qui se sont rendus sur place que des civils avaient été tués.

Cliquez ici pour découvrir le reportage photographique d'IRIN sur le sujet.