Afrique

Secteur privé et aide humanitaire : surmonter le choc des cultures

LONDRES, 24 juillet 2014 (IRIN) - Un climat de suspicion règne sur les relations entre les entreprises et la communauté humanitaire ; c’est le résultat de décennies de méfiance réciproque. Les travailleurs humanitaires ont une vision stéréotypée du secteur privé, perçu comme mercantile et peu scrupuleux. De leur côté, les entreprises considèrent que les organisations internationales sont hypertrophiées et inefficaces. Lire l'article

Améliorer la sécurité alimentaire en Éthiopie

AFAR (NORD-EST DE L’ÉTHIOPIE), 22 juillet 2014 (IRIN) - Le Programme de filet de sécurité productif (Productive Safety Net Programme, PSNP), mis en place en 2005 en Éthiopie, a pour objectif d’assurer la sécurité alimentaire totale de millions de personnes toujours dépendantes de l’aide alimentaire, d’apporter un soutien aux plus vulnérables pour empêcher l’épuisement du cheptel et de créer des avoirs de production à l’échelle locale. Près de dix ans et trois milliards de dollars après la création de ce programme, le bilan est-il positif ? Lire l'article

Les insuffisances de la réponse humanitaire

JOHANNESBOURG, 17 juillet 2014 (IRIN) - La semaine dernière, l’organisation humanitaire médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a publié un rapport percutant - intitulé ‘Where is everyone?’ - qui met en lumière un certain nombre de lacunes importantes dans la réponse de la communauté de l’aide internationale aux crises humanitaires. Lire l'article

Apatridie = invisibilité en Afrique de l’Ouest

DAKAR, 16 juillet 2014 (IRIN) - Au moins 750 000 personnes sont apatrides en Afrique de l’Ouest. C’est ce que révèle le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui appelle les gouvernements à faire davantage d’efforts dans l’attribution ou la reconnaissance de nationalité pour les personnes apatrides, ainsi que dans l’amélioration des législations nationales, afin d’éviter les cas d’apatridie. Lire l'article

Briser le cycle de la pauvreté – le pouvoir des subventions monétaires

NEW YORK, 15 juillet 2014 (IRIN) - Pour une famille vivant dans la pauvreté, une injection mensuelle de 12 dollars US seulement peut s’avérer déterminante quant à la bonne alimentation et la scolarisation d’un enfant. Avec l’impact considérable qu’ont désormais les programmes de transferts monétaires sur la vie des personnes démunies à travers la planète, le débat porte moins sur leur légitimité que sur la manière dont ils doivent être conduits. Lire l'article

Les bailleurs de fonds donnent plus, mais les besoins restent plus importants que jamais

DAKAR, 15 juillet 2014 (IRIN) - Le financement de l’aide humanitaire a atteint un record de 22 milliards de dollars en 2013. Pourtant, près d’un tiers des besoins ne sont toujours pas satisfaits, selon les données publiées récemment par Global Humanitarian Assistance, un groupe de réflexion basé au Royaume-Uni et faisant partie de Development Initiatives. Lire l'article

Trouver des idées nouvelles concernant l’aide alimentaire pour les réfugiés en Afrique

JOHANNESBOURG, 9 juillet 2014 (IRIN) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont lancé un appel aux dons urgent, car le manque de fonds se traduit déjà par une réduction des rations alimentaires pour un tiers de l’ensemble des réfugiés africains. À la mi-juin, près de 800 000 personnes réfugiées dans 22 pays africains ont vu leurs rations alimentaires diminuer de plus de la moitié pour la plupart. Lire l'article

Inclusion de la liberté de la presse dans l’Agenda pour le développement post-2015

NEW YORK, 8 juillet 2014 (IRIN) - Dans le débat concernant l’inclusion de la liberté de la presse et de l’accès à l’information dans l’Agenda pour le développement post-2015, il n’est pas surprenant que tout soit une affaire de langage. Lire l'article

Comprendre le crime organisé en Afrique

NEW YORK, 7 juillet 2014 (IRIN) - Les préoccupations croissantes concernant le rôle du crime organisé dans l’instabilité et la pauvreté sur le continent africain ont motivé une quête d’outils analytiques et un appel à de plus amples recherches pour comprendre les forces contextuelles en jeu et savoir comment s’y attaquer au mieux. Lire l'article

La course à l’adaptation

AFAR/JOHANNESBOURG, 2 juillet 2014 (IRIN) - Momina Ali, une adolescente, vit dans une région parmi les plus inhospitalières et les plus chaudes de la planète – la région d’Afar, en Ethiopie, où les températures annuelles moyennes tournent autour de 35 degrés Celsius. Son village, Anderkelo, connait des pluies de plus en plus irrégulières et Momina manque une journée d’école tous les trois ou quatre jours pour aller chercher de l’eau. Il y a de fortes chances pour que les trajets effectués par Momina pour aller chercher de l’eau s’allongent, en fonction de l’impact de la hausse des températures sur les précipitations dans son village et aux alentours et donc sur l’eau potable. Lire l'article

[Autres articles ]