Afrique

Débat sémantique : une distraction dangereuse ?

Amman, 1 septembre 2015 (IRIN) - S’attaquer à un problème humanitaire urgent, comme l’actuel afflux de migrants et de réfugiés en Europe, nécessite de catégoriser et poser le problème correctement. En revanche, se focaliser sur des questions de vocabulaire risque d’occulter la nécessité d’apporter des réponses mieux coordonnées et de mieux comprendre les raisons qui conduisent des personnes à entreprendre ce périple. Lire l'article

Aujourd’hui ici, demain ailleurs

Lesbos, 1 septembre 2015 (IRIN) - On assiste actuellement à deux migrations saisonnières vers les îles Egéennes, à l’est de la Grèce. L’une est appréciée, car elle fait vivre l’économie locale. L’autre est liée à la crise humanitaire qui s’aggrave sur le flanc oriental de l’Europe. Lire l'article

La sélection d’IRIN : Nouveau discours de l’aide, El Niño et cartographie des décès dus aux mines

Londres, 31 août 2015 (IRIN) - Voici la liste des lectures recommandées par IRIN. Chaque semaine, notre réseau mondial de correspondants spécialisés partage sa sélection d’articles de recherche, de podcasts, de rapports, de billets de blogues et d’articles de fond à ne pas manquer pour rester au fait de l’actualité mondiale en matière de crises. Nous signalons également les conférences importantes à venir, les publications de livres et les débats sur les politiques. Lire l'article

Ebola : où en sommes-nous ?

DAKAR/BISSAU, 31 août 2015 (IRIN) - Pour la première fois depuis plus d’un an, on ne dénombre plus le moindre patient traité contre Ebola en Sierra Leone et au Libéria : après avoir fait plus de 11 000 victimes et avoir infecté 28 000 personnes dans tout l’Ouest africain, l’épidémie pourrait enfin tirer à sa fin. Lire l'article

Privés d’enfance pour du chocolat

Abidjan, 28 août 2015 (IRIN) - En Côte d’Ivoire, le nombre de travailleurs enfants a plus que doublé, passant de 800 000 avant la crise à 1,62 million aujourd’hui. La grande majorité de ces enfants sont originaires de pays étrangers – Mali, Burkina Faso et Togo – ou des zones rurales les plus pauvres du nord et du centre du pays. Lire l'article

Quand doit-on parler de migrants, de réfugiés ou de demandeurs d’asile ?

OXFORD, 28 août 2015 (IRIN) - Il est devenu très délicat pour les journalistes de choisir les bons termes lorsqu’ils écrivent sur la crise des migrants en Europe. Lire l'article

Les enjeux de la biométrie dans l’humanitaire

BELGRADE, 27 août 2015 (IRIN) - La biométrie, pour ceux qui n’ont pas passé les dix dernières années à jurer devant le système de contrôle automatisé des passeports à l’aéroport d’Heathrow, est l’utilisation des caractéristiques biologiques des personnes pour leur identification. La plus connue est l’empreinte digitale, mais le balayage informatisé des yeux et du visage est utilisé dans un nombre croissant de contextes. À l’origine, la biométrie moderne servait à identifier les criminels, mais la guerre contre le terrorisme en a fait le secteur que l’on connaît aujourd’hui, évalué à 13,8 milliards de dollars. Lire l'article

Le mot « famine » mobilise-t-il encore ?

ISTANBUL, 26 août 2015 (IRIN) - Le terme « famine » est l’un des plus forts du vocabulaire humanitaire, doté du pouvoir de faire apparaître des images insoutenables de souffrance humaine, de désespoir et d’échec mondial. En théorie, ça devrait être l’équivalent humanitaire d’une alarme incendie – à n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence. Lire l'article

Démission de la représentante du Sommet humanitaire mondial

LONDRES, 26 août 2015 (IRIN) - Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a confirmé que Jemilah Mahmood, médecin et fondatrice de MERCY Malaisie, quittera ses fonctions de responsable du secrétariat du Sommet humanitaire mondial (SHM) pour saisir une « fantastique opportunité ». Lire l'article

L’Asie du Sud est-elle prête à faire face à un séisme encore plus violent ?

DELHI, 25 août 2015 (IRIN) - Le puissant tremblement de terre qui a frappé le Népal en avril dernier a détruit des villages entiers et tué plus de 9 000 personnes. On aurait pu s’attendre à ce que les pays de l’ensemble de la région s’empressent d’améliorer leurs systèmes de préparation aux catastrophes. Or, selon les experts, les mesures adoptées sont loin d’être suffisantes pour faire face au prochain gros tremblement de terre. Lire l'article

[Autres articles ]