AVIS DE TEMPÊTE – Le coût humain du changement climatique

Get the Flash Player to see this player.

Des jardins flottant
 Regarder le film
Des iles englouties
 Regarder le film
Les mangroves du Vietnam
 Regarder le film
Télécharger Télécharger Télécharger
Le lac du Cambodge
 Regarder le film
Des bateaux écoles
 Regarder le film
Echanger les récoltes
 Regarder le film
Télécharger Télécharger Télécharger

Forêt sacrée
 Regarder le film
La fonte des glaciers
 Regarder le film
 
Télécharger Télécharger  


IRIN, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement, a le plaisir d’annoncer le lancement de nouveaux courts-métrages dans le cadre de sa série sur le coût humain du changement climatique.

Ces films se focalisent sur l’Asie. L’un d’entre eux se penche sur les graves problèmes auxquels le Bangladesh est confronté, résultat de tempêtes, cyclones et inondations. La pratique antique des jardins flottants – des lits de paille et de jacinthes d’eau sur lesquels poussent des cultures – fait son retour face à la multiplication des inondations. Mais dans le sud du pays, des îles sont littéralement balayées par des raz-de-marée et des tempêtes.
 
D’autres films de cette série sur l’Asie soulignent les menaces qui pèsent sur les forêts de mangroves des côtes du Vietnam, l’amenuisement des ressources en poisson du plus grand lac d’eau douce du sud-est asiatique et l’introduction innovante d’écoles flottantes dans des zones inondables du Bangladesh.
 
Depuis un village Sherpa perché sur les hauteurs de l’Himalaya, au Népal, où les villageois luttent pour trouver de nouvelles sources d’approvisionnement en eau maintenant que les glaciers ont fondu, et des agriculteurs du sud du pays qui ont été forcés de tourner le dos à leur production de riz pour cultiver la banane, jusqu’à une armée de moines bouddhistes s’employant  à replanter des forêts au Cambodge, ces courts documentaires illustrent, à travers quelques exemples, la manière dont le changement climatique affecte les communautés à travers l’Asie.