L'épidémie de fièvre Ebola est en voie de stabilisation

Le gouvernement de la République du Congo a annoncé jeudi que l'actuelle
épidémie de fièvre Ebola dans le département de la Cuvette Ouest
(nord-ouest) est en voie de stabilisation avec 29 décès sur 42 cas
enregistrés jusqu'à présent.

Selon Damaze Bozongo, le directeur-général du ministère de la santé, aucun nouveau décès n'a été enregistré depuis le 2 décembre à Mbomo et Mbanza, deux villages particulièrement touchés dans la Cuvette Ouest, à 800 km au nord de la capitale, Brazzaville.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a cependant rapporté l'existence
d'autres cas suspects actuellement sous investigation, alors que 47
personnes ayant été en contact avec des individus infectés sont actuellement sous surveillance. L'OMS a par ailleurs ajouté, que les activités de surveillance et de mobilisation sociale continuent.

L'OMS a rappelé que l'épidémie s'était initialement déclarée à Mbanza, à 15 km de Mbomo. Une famille avait mangé un sanglier trouvé mort dans la forêt. Le premier décès avait été enregistré le 16 octobre.

Le 14 novembre, le ministre congolais de la santé et l'OMS avaient confirmé
que le déclenchement du syndrome de la fièvre hémorragique dans le district de Mbomo, était en fait, le virus Ebola.

Le cinq juin 2003, la dernière épidémie de fièvre Ebola avait été déclarée terminée par le ministère de la santé. Selon l'OMS, elle avait entraîné la mort de 128 personnes sur 148 cas. L'épidémie s'était déclenchée après que des individus eurent mangé des gorilles morts. [Pour plus d'informations sur
la fièvre Ebola voir: www.cdc.gov]