A la recherche de la stabilité

L’élection présidentielle de Novembre 2010 en Côte d'Ivoire a provoqué une nouvelle vague de violence entre les supporteurs du président en place, Laurent Gbagbo, et ceux du président reconnu internationalement comme le vainqueur des élections, Alassane Ouattara. Gbagbo a été éventuellement arrêté et Ouattara installé en tant que président le 21 Mai 2011. Malgré l'apaisement du conflit armé et des violations des droits humains, le nouveau gouvernement Ouattara doit affronter un défi monumental, celui de reconstruire l’économie dévastée de la Côte d’Ivoire et de rendre une justice équitable afin que les citoyens de tous bords soient satisfaits, tout en renforçant un processus de paix délicat dans un pays profondément divisé et surarmé. (2011)