Alerte aux essaims de criquets pèlerins

L’infestation de criquets pèlerins qui se développe dans la Corne de l’Afrique pourrait provoquer un grave problème humanitaire en Erythrée, dans le Nord de la Somalie et du Soudan, a prévenu l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En exhortant ces trois pays à plus de vigilance, la FAO a précisé qu’une deuxième vague d’infestation de criquets, issue de l’éclosion de décembre survenue en Erythrée, était à présent localisée dans une zone située sur la côte de la Mer Rouge, à cheval sur la frontière soudano érythréenne.

« On a constaté une évolution de la situation ces derniers jours, dans trois zones principales », a déclaré la FAO, dans un compte-rendu sur l’invasion des insectes ravageurs de récoltes, publié vendredi. « Ils avaient été localisés sur les cultures de mil à chandelle, dans les oueds et la végétation naturelle des plaines côtières », a précisé l’organisation.

« En une semaine, l’ensemble de cette population deviendra adulte et formera de petits essaims d’ailés immatures », a prévenu la FAO. « Etant donné que la végétation sur la côte est en train de s’assécher, il est fort probable que les criquets se dirigent vers le nord, le long de la côte soudanaise, mais également vers l’ouest, en direction des zones montagneuses de l’Erythrée ».

De petits essaims ont également été détectés dans la région de Silil, sur la côte du nord-ouest de la Somalie, près de Djibouti, en raison des pluies abondantes et du fort taux de reproduction observés au cours des derniers mois. « Quelques petits essaims d’ailés immatures se sont déjà formés et il devrait y en avoir davantage au cours des prochaines semaines », a fait savoir al FAO.

Les essaims peuvent se diriger dans n’importe quelle direction (vers la côte en direction de la frontière éthiopienne, vers le nord-ouest, en direction des zones montagneuses de l’Erythrée, vers l’est le long de la côte, en traversant le Golfe de l’Aden en direction du Sud Yémen), ou simplement rester sur la côte et se reproduire dès le début des grandes pluies.

La FAO a fait remarquer que des contrôles de l’infestation étaient en cours et que des opérations d’épandage allaient démarrer cette semaine afin de contenir l’ampleur de la migration prévue.

Le criquet est un orthoptère à antennes courtes qui peut soit se regrouper en un essaim, soit se transformer en une nymphe dépourvue d’ailes (sauterelles). Les essaims, qui peuvent parcourir jusqu’à 130 kilomètres par jour s’étendent parfois sur plusieurs centaines de kilomètres et constituent une grave menace pour l’agriculture.

Selon la FAO, les criquets traversent régulièrement la Mer Rouge (sur une distance de 300 kilomètres). Un essaim peut contenir jusqu’à 80 millions de criquets adultes au kilomètre carré, et peut détruire un champ de cultures en quelques secondes. Un petit essaim peut dévorer en une journée la même quantité de nourriture que 2 500 personnes.